Quantik Swiss Mommy

Doula au service des femmes

L’épisiotomie un choix !

L’épisiotomie est trop facilement pratiquée

Il fallait que j’écrive cet article, car il est indispensable que les femmes soient au courant !

Pour mes deux grossesses et donc mes deux accouchements, il était tout simplement hors de question que l’on me fasse une épisiotomie.

Selon Office fédéral des statistiques Suisse j’ai pu trouver un rapport et des chiffres datant de 2017.

Ils disent « Episiotomies et déchirures périnéales
L’épisiotomie est une opération consistant à inciser le périnée afin de prévenir les déchirures périnéales sévères. Cette opération a longtemps été pratiquée de manière routinière mais ce procédé est de plus en plus remis en question. En Suisse, la pratique de l’épisiotomie a diminué, passant d’une opération pratiquée pour un quart (24,9%) des accouchements vaginaux en 2012 à un sixième (17,0%) en 2017. Les déchirures du périnée du premier et deuxième degré ont par contre augmenté alors que les déchirures du troisième et du quatrième degré, qui sont rares, ont très légèrement diminué. »

Taux épisiotomie rapport ofs 2019

Pourquoi l’épisiotomie est-elle remise en question ?

Selon plusieurs études scientifiques, sept femmes sur dix ont eu recours à une épisiotomie. Bien souvent, tout dépend du gynécologue et des pratiques qu’il utilise.

Pour l’histoire de cet acte chirurgical, les premières traces de l’épisiotomie remontent en 1742, il a été attribué à Fielding Ould.

La pratique de l’épisiotomie a évolué avec le temps, elle n’est plus seulement utilisée comme acte d’urgence elle et devenue systématique et préventive.

Depuis peu de temps, les services gynécologiques obstétriques se sont rendus compte que si l’épisiotomie n’était pas pratiquée, les déchirures du périnée étaient moins importantes et la femme récupérait mieux post-partum. Maintenant, l’épisiotomie est recommandée en cas de mise en danger de la vie du bébé.

Taux épisiotomie et déchirures périnéales selon OFS

Nous avons le droit de refuser l’épisiotomie

Oui, selon la loi, L’article L1111-4 de la loi Kouchner du 4 mars 2002 stipule qu’« aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, et ce consentement peut être retiré à tout moment ».

Donc mettez au courant, avant l’accouchement, votre mari ainsi que le corps médical qui vous entoure que vous ne ne désirez pas l’épisiotomie.

Car si le médecin juge votre temps de travail trop long et que vous n’avez plus toute votre tête, vous n’êtes plus « éclairée », l’épisiotomie sera pratiquée…

Massage périnéales
https://www.google.com/search?q=massage+perinee&prmd=ivmxn&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwiikczss-jzAhXowAIHHfZbB0kQ_AUoAXoECAIQAQ&biw=375&bih=617&dpr=3#imgrc=ynQwMpb-Q4wuNM&imgdii=sDp6TApI-MA5_M&lns=W251bGwsbnVsbCxbMCwwLDEwMCwxMDBdXQ==

Comment prévenir les déchirures périnéales?

Pour prévenir les déchirures périnéales, rendez-vous, lors de votre dernier mois de grossesse, chez un acuponcteur pour quelques séances, et buvez des tisanes de framboisier sauvage.

Pour celles qui n’apprécient pas les aiguilles, vous pouvez masser deux fois par jour votre périnée avec le mélange ci-dessous (quinze jours avant le terme prévu) avec:

  • 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
  • 1 goutte d’huile essentielle d’ylang Ylang
  • 1 goutte d’huile essentielle de camomille noble
  • 5 gouttes huile vierge de germe de blé

Avec toutes ces petites recettes, normalement, tout ira pour le mieux le jour de votre accouchement 😇

Connaissez-vous d’autres astuces pour éviter les déchirures ? Mettez vos réponses en commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :